[Cinéma] The Last Stand

[Cinéma] The Last Stand

the-last-stand

Synopsis :

Après une opération ratée qui l’a laissé rongé par les remords et les regrets, Ray Owens a quitté son poste à la brigade des stupéfiants de Los Angeles. Il est désormais le shérif de la paisible petite ville de Sommerton Junction, tout près de la frontière mexicaine. Mais sa tranquillité vole en éclats lorsque Gabriel Cortez, le baron de la drogue le plus recherché du monde, réussit une évasion spectaculaire d’un convoi du FBI, semant les cadavres derrière lui… Avec l’aide d’une bande de truands et de mercenaires dirigés par le glacial Burrell, Cortez s’enfuit vers la frontière à 400 km/h dans une Corvette ZR1 spéciale, et il a un otage… Il doit passer par Sommerton Junction, où est massé le gros des forces de police américaines. C’est là que l’agent John Bannister aura une dernière chance de l’intercepter avant qu’il ne franchisse la frontière… D’abord réticent en se voyant impliqué dans cette affaire, écarté parce qu’il est considéré comme un petit shérif de province incapable, Ray Owens finit par rallier son équipe et par prendre l’affaire en main. Tout est prêt pour la confrontation…

(Source: Allociné)

Mon Avis :

Après avoir lu quelques critiques sur les blogs prônant que ce film était tout bonnement raté, j’ai voulu en avoir le cœur net et je suis allé le voir au cinéma. Et bien je peux maintenant dire qu’ils avaient tous tort. En effet, « The Last Stand » est un film d’action un peu mou comparé à ce qu’on a déjà pu voir de la part de Scharzy mais bon, il faut rappeler que l’acteur a tout de même 65 ans et se débrouille encore très bien avec les armes.

Passons en revue un peu l’histoire. Cette dernière est tout simple. Le FBI est une bande d’incapable qui n’est pas fichu de transférer un prisonnier d’un point A à un point B et se le font « voler ». Le dit prisonnier va devoir traverser une petite ville et bien évidemment, ce sera sergent Scharzy qui sera là pour le recevoir. Voila pour l’histoire qui reste simple, minimaliste mais après tout, on est là pour voir de l’action et non de la philosophie à chaque bout de phrase…

Chacun des acteurs jouent leurs rôles avec plus ou moins de réussite. Mon préféré étant Johnny Knoxville qui se révèle être un gros malade (encore une fois) dans le film. En revanche, on ne s’est pas vraiment à quoi servent les types du FBI, Forest Whitaker en premier car on ne le voit pas beaucoup dans le film… Peut être était-ce une histoire pour gonfler un peu le scénario mais bon, pas vraiment indispensable…

Côté action, on est bien servi. Certes, l’action met un peu de temps à arriver mais de là à dire qu’il n’y en a pas, il faut vraiment être de mauvaise foi ou avoir une dent contre les films d’action. Quoi qu’il en soit, « The Last Stand » contient son lot de fusillades, explosions, courses poursuites, voitures volantes et répliques qui tuent. On ne voit pas passer les 1h45min du film et de plus, on en redemande une fois le film fini.

Conclusion :

« The Last Stand » (Le Dernier Rempart) est un film d’action correcte où la mise en scène nerveuse comble le vide d’un scénario écrit sur une feuille A6. Certes l’action mettra un petit moment à arriver mais la montée en puissance de l’action va crescendo jusqu’au combat final. Bref, le film ne restera certes pas dans les annales du cinéma d’action et en particulier dans le catalogue de Scharzy mais on prends un grand plaisir à voir de nouveau notre Terminator user de sa mitrailleuse de guerre.

 

A propos de Flo

Un commentaire

  1. J’ai lu aussi quelques mauvaises critiques par-ci par-là mais j’ai trouvé le film assez plaisant à voir…après c’est clair que je ne le conseillerais pas à quelqu’un qui n’aime pas Schwarzy, parce que bon, ce film a été fait sur mesure pour lui…

Laisser un commentaire